Comment pratiquer l’allemand au quotidien ?

Une des difficultés que j’entends le plus souvent de la part des personnes qui veulent apprendre l’allemand, c’est le manque de pratique.

Te reconnais-tu dans l’une de ces affirmations ?

“Je n’arrive pas à progresser
car je manque de pratique.”

ou encore :

“Comme je vis en France, je n’ai pas l’occasion
de parler l’allemand au quotidien.”

ou bien :

“Je vis en Allemagne,
mais je ne parle que le français.”

Si une de ces phrases te correspond, alors cet article est pour toi ! Tu peux également visionner la vidéo sur le même sujet :

J’aimerais te donner 7 pistes très concrètes. Attention, après la lecture de cet article, tu n’auras plus aucune excuse pour ne plus pratiquer l’allemand au quotidien !

1. Ecouter

Efforce-toi chaque jour d’écouter un peu d’allemand, pendant au moins 5 minutes. Le but est de “nourrir ton cerveau d’allemand”, comme je te l’explique dans cette vidéo (comment libérer ton potentiel à l’oral). Pour cela, tu peux écouter :

  • une chanson : Wise Guys, Alte Bekannte (deux groupes a cappella), Bodo Wartke (un pianiste cabarettiste excellent) et bien d’autres !
  • un sketch de Eckart von Hirschhausen (médecin humoriste)
  • un épisode de l’incontournable émission d’ARTE : Karambolage
  • un film en version originale sous-titrée
  • la télé allemande
  • la radio allemande

Attention, le but n’est pas de TOUT comprendre, mais plutôt de t’imprégner de la langue allemande, de ses sonorités… Au fur et à mesure, tu comprendras de plus en plus, mais ne t’inquiète pas si au début tu ne comprends pas grand chose ! Plonge dans ce bain linguistique et laisse tes oreilles se régaler !

Bien évidemment, tu peux aussi écouter l’une de mes vidéos d’immersion, où je te parle pendant environ 5 minutes natur’allemand, dans une situation du quotidien.

Je publie également des vidéos plus tournées vers la culture allemande, afin que tu puisses la découvrir de manière ludique. Ces vidéos sont également en allemand :

Je viens également de démarrer une série “Wòs ech’n dès?” : je te présente des objets typiques allemands ou des mots curieux… La toute première vidéo de cette série est visible ici :

Là encore, le but de ces vidéos n’est pas que tu comprennes TOUT ce que je dis (mais si tu y arrives, c’est quand même super !!). Essaie de comprendre environ 70% de ce que je dis, n’hésite pas à les regarder plusieurs fois pour t’aider du contexte pour mieux comprendre. C’est comme ça aussi que tu apprendras le vocabulaire et les structures de phrases : de manière naturelle (natur’allemand !) en contexte et dans la pratique !

Pense à toujours activer les sous-titres “allemand” de ces vidéos ! Le fait de pouvoir lire et écouter en même temps t’aidera à comprendre et à retenir le vocabulaire !

2. Lire

Toujours pour “nourrir ton cerveau d’allemand”, je te conseille de lire régulièrement des textes en allemand. Bien sûr, n’attaque pas directement avec un ouvrage de Schiller, mais tu peux débuter par des livres pour enfants, qui ont généralement un niveau de langage plus adapté aux débutants. Tu trouveras tout ton bonheur sur Amazon ou dans des librairies allemandes. Certainement aussi que ta bibliothèque municipale regorge de livres et revues dans la langue de Goethe !

Tu peux également lire des articles en ligne, soit dans des journaux bien connus :

Selon ton niveau, il se peut que ce soit trop difficile, mais tu peux te tourner vers des articles qui ont été écrits tout spécialement pour les personnes qui apprennent l’allemand en tant que langue étrangère (DaF – Deutsch als Fremdsprache) :

  • Deutsch perfekt : des articles d’actualité
  • Lingua (des textes + des questions de compréhension)
  • DaF (encore des textes et quelques exercices de compréhension)

Efforce-toi de lire régulièrement du contenu en allemand, afin de t’immerger dans la langue et d’apprendre du nouveau vocabulaire.

3. Parler

3.1. Parler en direct

Au début, si tu as un peu peur de parler à quelqu’un, tu peux déjà t’entraîner à parler seul(e), à tes peluches ou à des objets autour de toi. Mais je t’encourage tout de même à chercher rapidement des vraies personnes avec qui parler allemand !

Au niveau local, il existe certainement des personnes qui aimeraient parler allemand, sois curieux, renseigne-toi… Il y a quelques années, je suis tombée par hasard sur une annonce dans le magazine de ma ville : “Bonjour, nous aimons la langue de Goethe. Si c’est aussi votre cas, venez nous rejoindre au ‘Stammtisch‘, 1x par mois le mardi à 18h30 dans tel restaurant !” Depuis, je suis heureuse de parler allemand régulièrement avec des allemands et des germanophiles ! Les niveaux sont très divers, mais au final chacun y trouve son compte et c’est très sympa !

Il existe également des sites comme Meetup, qui proposent des rencontres au niveau local avec des personnes de même intérêt.

Si tu as l’occasion d’aller en Allemagne, même pour un court séjour, fixe-toi comme objectif de créer des contacts avec des personnes avec lesquelles tu pourras ensuite communiquer, une fois revenu(e) en France.

L’idéal serait de trouver un “tandem”, c’est-à-dire un(e) allemand(e) qui aimerait apprendre le français et avec qui tu pourras régulièrement communiquer (15 minutes en français, 15 minutes en allemand par exemple).

L’avantage d’avoir un interlocuteur direct, c’est qu’il/elle pourra te corriger, te conseiller, t’apprendre des nouveaux mots etc. L’échange ne pourra être que bénéfique !

3.2. Parler en ligne

Avec internet, il y a vraiment plein de possibilités pour parler l’allemand au quotidien, même en ligne ! Tu peux communiquer avec tes amis, tes contacts via SMS, appels téléphoniques, Facebook, WhatsApp, Skype… Sur Facebook, il existe même des groupes qui t’aident à trouver un tandem : il suffit de taper des mots-clés du type “tandem franco-allemand” dans la barre de recherche, puis de fouiller un peu dans les annonces déjà présentes et tu trouveras quelqu’un avec qui parler !

Si tu ne connais pas encore d’allemands, tu peux passer par des applications qui mettent en lien des personnes de toutes nationalités, comme HelloTalk, Tandem, HiNative

4. S'entraîner en ligne

Il existe énormément d’applications en ligne pour pratiquer l’allemand au quotidien :  Duolingo, Memrise, Busuu, Mindsnacks, Hello hello

Certaines de ces applications sont payantes, mais d’autres sont gratuites, comme Duolingo et Memrise.

J’ai testé certaines de ces applications quelques temps et voici ce que j’en retiens (mon avis reste personnel et n’engage que moi !) :

L’avantage de ces applications est le côté ludique, avec des challenges, des points à gagner, des amis à inviter, etc. De plus, elles te permettent d’apprendre et de réviser du vocabulaire en les répétant fréquemment.

Cependant, pour ce que j’en ai vu, ces applications font beaucoup appel à la traduction (du français vers l’allemand ou l’inverse). Si tu as déjà lu mon Guide pour apprendre l’allemand en 5 minutes par jour, tu sais que je ne suis pas pour la traduction, du moins quand il s’agit de traduire des phrases mot à mot.

Comme je te l’expliquais déjà dans cet article sur les 5 erreurs que font ceux qui débutent en allemand, en traduisant, tu risques de faire des erreurs de sens, de syntaxe et surtout, tu ne vas pas “penser en allemand”, ce qui est pour moi essentiel si tu veux vraiment progresser !

De plus, ces applications te feront essentiellement travailler tes connaissances et capacités en compréhension écrite et orale (il faut parfois écouter une phrase et la traduire). Pour ce qui est de l’expression écrite et orale, rien de tel qu’une personne réelle !

Néanmoins, pour ce qui est d’apprendre du vocabulaire, pour les leçons et le côté très ludique (voire addictif ?!), ces applications restent un outil agréable et utile !

 

Pour continuer de t’entraîner via internet, il existe également des cours d’allemand individuels, mais qui ont un certain coût ! Il s’agit par exemple de Lingoda, Italki, Babbel

Le Goethe Institut propose également une communauté pour apprendre l’allemand.

 

At last, but not least…

Biensûr, tu peux également t’entraîner en suivant les contenus que je propose régulièrement sur mon blog et ma page YouTube.

Par exemple, j’ai publié dernièrement un article et une vidéo pour bien savoir répondre aux 3 questions :

Clique ici pour relire l’article et télécharger la fiche pratique qui te permettra de bien t’entraîner !

Pour ne rater aucune de mes publications, tu peux également t’abonner à ma Newsletter en remplissant ce formulaire :


Télécharge gratuitement mon guide pour 


Apprendre à parler NATUR'ALLEMAND

Il te suffit de compléter le formulaire ci-dessous !

En renseignant ton adresse mail, tu acceptes de recevoir régulièrement mes derniers articles/vidéos de blog par courrier électronique. Tu peux te désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en me contactant via le formulaire dédié.

 

5. S'équiper

Pour commencer, tu peux télécharger une application de dictionnaire sur ton smartphone ou ta tablette. Tu pourras ainsi rechercher les mots que tu ne connais pas. Cependant, je te conseillerai plutôt de prendre un dictionnaire monolingue (allemand), afin de t’efforcer de comprendre les mots expliqués en allemand, dans le contexte d’une phrase.

Un dictionnaire bilingue sera quand même utile quand tu bloques vraiment sur un mot. Mais ne l’utilise pas en premier recours !

Ensuite, il y a une manipulation très simple à faire pour installer le clavier allemand sur ton smartphone et ta tablette. Ainsi, il sera beaucoup plus facile d’écrire des messages en allemand à tes contacts !

Mon petit répertoire perso ! (oui, il a un peu vécu mais je l’aime tant !)

 

Un autre “équipement” que je te suggère, c’est d’acheter des étiquettes autocollantes, afin d’y inscrire le noms des objets que tu as chez toi. Ainsi, à force de voir les mots dans ton quotidien, ils s’imprégneront dans ta mémoire.

Enfin, l’outil indispensable selon moi, c’est le petit répertoire dans lequel tu inscriras tous les mots et expressions que tu apprends. Note-les au stylo et n’écris la traduction que si c’est vraiment nécessaire. Écris-la au crayon de papier pour pouvoir la gommer dès que possible !

 

6. Se fixer des objectifs

Quel est ton but ?

Pourquoi veux-tu apprendre l’allemand ?

Quel niveau aimerais-tu atteindre ?

Dans combien de temps souhaites-tu y arriver ?

Quels efforts es-tu prêt à faire ?

Combien de temps es-tu prêt à investir chaque jour ?

 

Avoir un objectif est motivant et nous pousse à nous surpasser. C’est bien connu ! A toi de choisir l’objectif qui te correspond. Attention à ne pas non plus mettre la barre trop haute (pour les perfectionnistes…), ni trop basse (pour les fainéants…) !

Pour t’aider à fixer tes objectifs, je t’invite à (re)voir ma vidéo sur la motivation pour apprendre l’allemand.

Quelques exemples d’objectifs que tu peux te fixer :

  • organiser un (court) séjour en Allemagne : réserver une location, des billets, un spectacle…
  • créer des amitiés avec des allemands
  • savoir tenir une conversation avec un allemand
  • être capable de comprendre un texte à l’oral (film par exemple)
  • connaître les mots de base pour “survivre” en Allemagne
  • parler sans accent

Le fait de bien définir ton objectif (à l’aide des questions ci-dessus) t’aidera à orienter tes efforts et à tenir bon, même quand ça devient difficile de rester motivé (ce qui est naturel, rassure-toi !)

Je t’encourage à formuler tes objectifs à l’écrit, afin de pouvoir les relire de temps en temps.

 

7. Créer un rituel

Certains disent qu’il faut 21 jours pour qu’un comportement devienne une habitude. Au-delà du débat pour savoir si cette affirmation est un mythe ou une réalité, je t’encourage à créer des rituels quotidiens qui deviendront bientôt des habitudes. Voici quelques exemples :

  • dès le matin, saluer tout ce qui t’entoure en allemand : “Guten morgen Wecker ! Hallo Strumpfhose !…” Si tu as suivi mes conseils, un certain nombre d’objets de ta maison sont étiquetés en allemand… Du coup, ce rituel te permet de commencer la journée en allemand et de réviser ton vocabulaire en même temps !
  • prends 5 minutes chaque jour, au même moment, pour nourrir ton cerveau d’allemand : en rentrant du travail, dans les transports, aux toilettes, avant de te coucher, etc.
  • contacte chaque jour un de tes amis allemands : par SMS, WhatsApp, Facebook ou en l’appelant directement.

Dans ma vidéo, je te présente également une comptine que tu peux dire au début de chaque repas. Revois la vidéo pour l’écouter à nouveau !

Et maintenant ?

Avec tout cela, je pense que tu as maintenant toutes les clés pour pratiquer l’allemand au quotidien ! A toi de choisir la/les méthodes qui te correspondent le mieux ! Teste plusieurs des pistes que je t’ai proposées dans cet article, puis vois celles avec lesquelles tu es le plus à l’aise !

Une fois que tu as trouvé ce qui te correspond et que tu as fixé ton objectif, reste régulier, mets-toi s’y tous les jours, sans t’arrêter et tu verras que tu progresseras !

Traüme nicht dein Leben ; lebe deine Träume !

Jeanne - Apprendre Natur'allemand
 

J'aime le Ritter Sport Schokolade, les SchniPoSa, et les drogueries allemandes. J'ai l'air d'une Allemande et je parle le Badisch, mais je suis bien Française ! Je partage ma passion pour la langue et la culture allemande, mon vécu et mon expertise en tant qu’enseignante, afin de VOUS permettre de parler natur'allemand : un allemand authentique, naturel, issu de la vie de tous les jours !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments






close

Comment éviter les erreurs que font tous les débutants en allemand ?