fbpx
4

Pourquoi apprendre une autre langue que l’anglais ?

L’anglais se démarque de plus en plus comme la langue qu’il faut à tout prix apprendre. Nous nous rapprochons d’un monde où tout le monde apprend la langue, et la parle un minimum. On peut se demander alors, à quoi bon et pourquoi apprendre une autre langue que l’anglais ?

Cet article vous est proposé par Malo, du blog Courant de Langues, un blog qui vous plaira si vous souhaitez débuter, ou bien progresser dans les langues vivantes.

Apprendre l’anglais, c’est une bonne chose. L’expansion de cette langue est tout de même un atout pour pouvoir communiquer. Grâce à elle, nous pouvons accomplir des choses qui n’auraient jamais été possible auparavant. Mais c’est aussi au détriment des milliers d’autres langues qui existent sur notre planète. Apprendre d’autres langues apporte quand même énormément de bénéfices, aussi bien personnellement que culturellement !

Apprendre l’anglais, c’est quand même utile

Nous ne pouvons pas le nier : l’anglais est très utile pour communiquer.

Dans un monde où l’anglais devient une « lingua franca »

Sur Terre, environ 1,5 milliard de gens sont capables de communiquer en anglais. C’est-à-dire qu’1,5 milliard de personnes sur Terre sont capables de tenir une conversation dans cette langue. En plus, ce chiffre est en expansion. Dans beaucoup de pays, l’anglais est de plus en plus enseigné, et ce ne serait pas étonnant de voir le chiffre de locuteurs grimper avec le temps !

Cependant, attention : 1,5 milliard de locuteurs ne veut pas dire qu’ils sont tous natifs. En réalité, seulement environ 400 millions de personnes utilisent l’anglais comme langue de tous les jours.

La majorité des gens qui parlent anglais ne le parle donc pas parce que c’est leur langue native. Les gens la parlent seulement parce qu’elle est devenue une « lingua franca » à travers le monde. Si deux étrangers parlant deux langues différentes se rencontrent, ils auront tendance à automatiquement parler anglais entre eux.

Et ça, c’est un atout considérable, et c’est la réelle puissance qu’a l’anglais à travers le monde : tout le monde le comprend un peu ! Cela doit être la principale raison pour laquelle l’anglais commence à devenir une nécessité pour beaucoup d’employeurs.

L’anglais est donc pratique !

L’anglais a donc un énorme avantage : on peut facilement débuter une conversation avec presque n’importe qui en parlant la langue. Il suffit que  deux interlocuteurs soient capables de parler cette même langue « neutre ».

C’est très pratique ! On peut communiquer facilement avec des gens venant du monde entier. Moi-même, pour apprendre le néerlandais, je suis capable de communiquer facilement en anglais avec mon professeur néerlandais dès que j’ai une question. C’est dans ces moments que je réalise que l’anglais est un grand atout dans le monde d’aujourd’hui, et que cela facilite bien les choses.

Mais l’anglais n’est pas suffisant

Mais il y a un problème : Beaucoup de gens pensent donc qu’apprendre l’anglais, c’est suffisant. Nous avons tous déjà entendu quelqu’un dire quelque chose du genre « Pourquoi apprendre une autre langue que l’anglais ? Ça me suffit, je peux déjà parler avec n’importe qui avec cette langue ! »

Déjà, il faut noter que les personnes disant ce genre de choses sont souvent celles qui parlent le moins bien anglais ! Mais aussi, agir de cette façon, c’est automatiquement se tirer une balle dans le pied. En communiquant en anglais avec d’autres étrangers, on se rend compte que l’on atteint une limite très rapidement.

C’est très dur de créer une réelle relation avec quelqu’un, sans pouvoir lui parler dans sa langue maternelle. Souvent, la conversation va rester en surface. On ne réussira pas à parler de choses qui vont réellement toucher l’autre.

Bien sûr, il y a quand même des exceptions ! Il y a énormément de couples internationaux qui communiquent seulement en anglais sans jamais apprendre la langue de l’autre. J’ai moi-même quelques amis venant du monde entier et avec qui je parle seulement en anglais.

Mais tout de même, on fera toujours sourire quelqu’un quand on essaye de lui parler dans sa langue, même si on fait des erreurs ! Une citation assez célèbre de Nelson Mandela dit : « Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête. Si vous lui
parlez dans sa langue, vous parlez à son cœur. »

L’intérêt personnel d’apprendre d’autres langues

Maintenant, voyons plus en détails pourquoi apprendre une autre langue que l’anglais peut vous être bénéfique au quotidien, et pourquoi cela vaut réellement le coup de se lancer dans l’apprentissage d’une langue !

Une meilleure mémoire et des meilleures capacités cognitives

C’est prouvé, apprendre des langues a une influence sur le cerveau. Cet argument marche aussi vrai l’anglais, mais je pense qu’il est quand même bon de reparler des bénéfices d’apprendre une ou des langues !

D’abord, les langues favorisent la mémoire. Apprendre du nouveau vocabulaire, de la grammaire, des expressions, ça fait travailler le cerveau. Vous développez une compétence qui vous sera utile toute la vie, et qui peut même aller jusqu’à retarder les effets de la maladie d’Alzheimer sur votre cerveau !

Apprendre une langue booste donc le cerveau, et retarde même son vieillissement. Peu importe l’étape de la vie à laquelle on apprend une autre langue, cela aura un impact positif sur notre santé.

Se lancer dans l’apprentissage d’une langue, c’est se donner une capacité que beaucoup de gens n’ont pas ! Maintenant, voyons pourquoi apprendre une autre langue que l’anglais peut vous être encore plus bénéfique.

Créer de réelles connexions avec les gens qui vous entourent

Malgré ce que l’on peut croire, beaucoup de personnes ne parlent toujours pas anglais. Si nous sommes 7,8 milliards sur Terre et que 1,5 milliard de personnes parlent anglais, cela nous laisse encore une grande majorité de gens ne parlant pas la langue.

Comme déjà dit un peu plus haut, parler dans la langue natale de quelqu’un, ce sera plus efficace pour créer une réelle connexion avec cette personne. Vous ne parlerez pas juste avec cette personne dans une langue qui n’a pas ou peu de dimension émotive pour lui. Vous pourrez lui parler avec des mots qu’il utilise depuis son enfance avec ses proches et sa famille.

Dans la majorité des cas, notre langue maternelle reste la langue à laquelle nous sommes le plus attaché. Quand on voit que quelqu’un essaye de nous communiquer dans cette langue, ça fait chaud au cœur !

S’ouvrir à une nouvelle façon de penser

Quand on apprend une autre langue, on apprend une autre grammaire, du nouveau vocabulaire. Cela va peut-être demander d’apprendre aussi une nouvelle façon d’organiser les mots dans une phrase, ou une nouvelle manière d’utiliser les temps et modes des verbes… Bref, cela va nécessiter une nouvelle façon de penser et une manière différente d’analyser le monde qui nous entoure !

Ces nouvelles façons d’organiser vos phrases, votre vocabulaire, et par extension votre esprit, vont peut-être vous permettre de comprendre mieux comment une autre culture, ou un autre pays fonctionne. Vu de cette perspective, s’ouvrir à d’autres langues que l’anglais est très intéressant.

L’anglais se transformant de plus en plus comme une langue universelle, elle perd en même temps son aspect culturel. Peu de gens apprennent l’anglais pour découvrir la culture britannique ou américaine ; on apprend l’anglais par défaut, comme un outil pour communiquer avec le monde, et la langue devient donc de plus en plus « neutre » culturellement, car tout le monde se l’approprie.

Apprendre une autre langue que l’anglais, c’est donc se plonger dans une culture différente. Et se plonger dans une autre culture, c’est changer la façon dont on appréhende le monde. Cet argument nous mène donc à la partie suivante !


Télécharge gratuitement mon guide pour 


Apprendre à parler NATUR'ALLEMAND

Il te suffit de compléter le formulaire ci-dessous !

En renseignant ton adresse mail, tu acceptes de recevoir régulièrement mes derniers articles/vidéos de blog par courrier électronique. Tu peux te désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en me contactant via le formulaire dédié.

L’intérêt culturel d’apprendre une autre langue que l’anglais

On n’y pense pas assez, mais derrière une langue se cache toute une culture ! Malheureusement, l’apprentissage d’une langue pour sa culture se fait de moins en moins avec des langues internationales comme l’anglais.

Se confronter au monde extérieur

Apprendre une nouvelle langue, cela nous confronte directement au monde extérieur. Cela nous « prépare » aux autres et à leurs approches différentes. Comme expliqué dans ces articles et par le concept du « Global Competence Model« , apprendre une autre langue, une autre culture, cela améliore notre capacité à être confronté au monde extérieur.

Cela nous confronte à ce qu’il se passe à l’extérieur de notre « champ d’action », et nous permet de mieux appréhender l’inconnu.

Dans ce contexte, l’anglais peut être ici placé un peu à part, car cette langue se transforme de plus en plus en lingua franca, comme ça a déjà été dit. Quand on apprend l’anglais, on ne l’apprend que très peu pour la culture qui lui est liée.

Quand on apprend une autre langue que l’anglais, on en apprendra donc forcément en même temps sur la culture du ou des pays ou la langue est parlée. Cela nous confronte donc au monde extérieur, et cela nous montre d’autres manières de voir ce qui nous entoure. Cet aspect dans l’apprentissage d’une langue est aussi très important, pour des raisons abordées juste en-dessous !

Changer son rapport aux autres et à leur culture

L’anglais se transformant donc en une sorte de langue universelle, elle ne nous apporte quasiment aucune nouvelle façon de voir le monde. Elle ne nous permet pas de découvrir réellement une nouvelle culture.

La Pyramide de Deardorff montre très bien ce phénomène. D’après Darla Deardorff de l’Université de Duke, apprendre une langue et une nouvelle culture a comme effet de faire grandir notre empathie. Cela nous permet aussi de nous adapter plus facilement à d’autres situations et à d’autres modes de vie.

Ces effets plutôt internes ont donc ensuite des répercussions sur l’extérieur et sur ce qui nous entoure. Car en changeant son rapport aux autres et aux autres cultures, nous changeons notre manière de penser, et donc de transmettre. Nous évoluons, et nous apprenons à communiquer et à nous comporter de manière adéquate face à l’adversité.

Maintenant, c’est à vous de saisir l’opportunité !

Apprendre l’anglais, c’est donc quand même bien ! Cela va devenir même nécessaire de l’apprendre dans notre monde de plus en plus international, qui requiert de pouvoir communiquer avec tout le monde. Mais il est bon de garder à l’esprit qu’apprendre d’autres langues vous ouvrira davantage à d’autres cultures et à d’autres façons de voir le monde, et à des personnalités plus différentes et moins « conformes ».

En conclusion, apprendre une autre langue, c’est se mettre à la place de l’autre et de ce qu’il vit. Avec Internet, vous pouvez partir dès maintenant à la découverte du monde depuis chez vous ! C’est une opportunité que nos ancêtres n’avaient pas, et c’est un avantage dont vous devriez profiter !

APPRENDRE L'ALLEMAND TOUT EN S'AMUSANT !

Reçois gratuitement mon guide dans ta boîte de réception : tu y découvriras ma "méthode des 5 ions" pour booster ton apprentissage de l'allemand.

Tu recevras mes conseils directement dans votre boite mail chaque semaine. Et si cela ne te plait pas ? Pas de problème, tu peux te désinscrire en un clic !

Jeanne - Apprendre Natur'allemand
 

J'aime le Ritter Sport Schokolade, les SchniPoSa, et les drogueries allemandes. J'ai l'air d'une Allemande et je parle le Badisch, mais je suis bien Française ! Je partage ma passion pour la langue et la culture allemande, mon vécu et mon expertise en tant qu’enseignante, afin de VOUS permettre de parler natur'allemand : un allemand authentique, naturel, issu de la vie de tous les jours !

Click Here to Leave a Comment Below 4 comments