Comment l’école m’a dégoûtée de l’allemand !

Au lycée, les cours d’allemand étaient ceux où j’allais le plus à reculons ! Avec 10 ans passés à apprendre l’allemand à l’école on pourrait penser que j’avais un bon niveau et que j’aimais cette langue ! En réalité, je n’aimais pas du tout ma prof, ni ses méthodes d’enseignement, et j’étais incapable de tenir une conversation ou de comprendre ce que l’on me disait.

J’ai suivi des cours d’allemand à l’école depuis le CE2, suivi une « classe européenne » au collège et au lycée : une heure de plus de langue allemande, ainsi que deux heures d’histoire en allemand. Sur le papier, ça sonne bien et j’aurais dû pouvoir bien progresser et être capable de parler couramment l’allemand ! Mais si tu as aussi suivi des cours d’allemand en France, je pense que tu fais le même constat que moi :

On n’apprend pas à parler une langue à l’école !

Comme toi peut-être, j’ai moi aussi appris des longues listes de vocabulaire que j’étais incapable d’utiliser dans une conversation. J’ai mémorisé par cœur des tableaux de déclinaisons comme celui dont je te parle dans cet article, mais sans jamais comprendre vraiment à quoi cela servait et sans être capable de les utiliser de manière efficace. J’ai passé beaucoup de temps à travailler la compréhension de textes, mais par contre, dès qu’il s’agissait de parler, j’étais tétanisée ! La peur de se tromper, l’angoisse de ne pas trouver les mots, la frustration de ne pas arriver à dire ce que j’avais en tête, le stress de chercher à traduire du français vers l’allemand ce que je voulais dire… Tout cela, je l’ai vécu pendant des années ! D’ailleurs, en cours d’allemand, on ne parlait pas beaucoup au final ! Du coup, ce qui revient le plus souvent quand on interroge les personnes qui apprennent l’allemand, c’est le manque de pratique !

J’ai grandi en Alsace, mais dans une famille bien francophone : mon papa vient de la Drôme, c’est un « français de l’intérieur » comme on dit chez nous en Alsace ! Il ne parle pas un mot d’allemand, à part sa blague habituelle au moment de se dire au revoir, et que les allemands ne comprennent jamais : « aux fines herbes » au lieu de « auf Wiedersehen »… Bref, c’est pas comme ça qu’on devient bilingue !

A l’école primaire, en cours d’allemand, je n’ai pas appris grand-chose, mais j’ai quand même quelques bons souvenirs de la prof d’allemand : elle faisait des bricolages avec nous et nous avait appris une chanson qu’on aimait beaucoup : « Ich habe Hunger, Hunger, Hunger… habe Durst. Wo ist die Cola, Cola, Cola… ist die Wurst ? » Oui, je sais, c’est hyper cliché comme chanson, mais nous on aimait bien parce qu’elle faisait semblant de chercher le coca et la saucisse sous nos tables, alors ça nous faisait marrer !

Mes souvenirs de ces cours d’allemand au collège se limitent surtout à la garde-robe de notre prof, qui était mariée à un styliste allemand et qui avait différentes tenues monochromes… On s’amusait à leur donner des noms (j’avoue que ma sœur qui l’avait eue avant moi avait déjà lancé le truc !) :

  • « canari » : tout en jaune, depuis la barrette dans les cheveux jusqu’aux chaussures, en passant par le vernis à ongles et les habits, natürlich !
  • manteau en tapis de chiottes (je te laisse imaginer…)

Au lycée, j’ai continué la classe européenne. En histoire, on avait un vieux prof avec une grosse barbe grise et qui nous répétait chaque semaine les mêmes blagues dont il était fan… « Vous connaissez la différence entre un sado et un maso ? Non ? Eh bien, le maso, il dit : « Fais-moi mal ! » et le sado répond : « naann ! » » … Oui, c’est peut-être drôle la première fois, mais j’avoue qu’au bout de 3 ans on en avait franchement marre ! Bon à part ça, ses cours étaient plus ou moins intéressants. Il nous filait une page de résumé avec les questions et les réponses du prochain contrôle, et il suffisait de les apprendre « bêtement » par cœur… Passionnant…

Par contre, en cours de langue allemande, on avait une prof vraiment relou ! C’était le cours où j’aimais le moins aller… à part le sport peut-être… Son attitude, ses méthodes d’enseignement, sa manière de nous parler… tout nous énervait au plus haut point ! Toujours habillée en jupe, t-shirt et gilet ouvert, qu’elle rabattait sans cesse sur sa poitrine généreuse, un petit chignon de cheveux gris tassés derrière la tête. Et des p’tites croix par ci, des p’tites croix par là… Elle nous avait organisé un voyage scolaire à Berlin (oui, j’avoue, ça a l’air sympa en théorie), mais ça a été une expérience horrible pour moi… surtout quand je me suis retrouvée un soir en boîte de nuit à devoir danser avec des chaussures en 40 alors que je faisais du 42…

Quand j’ai finalement choisi de partir m’installer en Allemagne après mon BAC, ce n’était sûrement pas grâce aux cours d’allemand que j’avais suivi à l’école, et encore moins au lycée ! D’ailleurs, j’ai tout fait pour que ma prof ne sache pas que je partais travailler en Allemagne. Oui, je sais, c’est pas sympa, mais à l’époque, je ne voulais pas lui faire ce plaisir de se dire « qu’une de ses élèves était partie en Allemagne grâce à elle »…

Heureusement, je ne me suis pas arrêtée à cette expérience de l’allemand à l’école… Dans ce nouvel article, je t’explique pourquoi je suis partie travailler en Allemagne directement après le BAC et comment j’ai appris l’allemand pour obtenir un niveau bilingue, au point que même les allemands sont bluffés en m’entendant !

Et toi, est-ce que tu as appris l’allemand à l’école ? Qu’est-ce qui t’a plu ? Qu’est-ce qui ne t’a pas aidé à apprendre l’allemand ? Ecris-le dans les commentaires en-dessous de cet article, je me ferai un plaisir de te lire et de t’y répondre ! Tu peux également retrouver mes toutes mes vidéos pour apprendre à parler natur’allemand en suivant ce lien. Abonne-toi à ma chaîne Youtube pour être directement informé(e) de mes prochaines vidéos !

« Träume nicht dein Leben, sondern lebe deine Träume! »

Jeanne - Apprendre Natur'allemand
 

J'aime le Ritter Sport Schokolade, les SchniPoSa, et les drogueries allemandes. J'ai l'air d'une Allemande et je parle le Badisch, mais je suis bien Française ! Je partage ma passion pour la langue et la culture allemande, mon vécu et mon expertise en tant qu’enseignante, afin de VOUS permettre de parler natur'allemand : un allemand authentique, naturel, issu de la vie de tous les jours !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Apprends à parler NATUR'allemand !

Télécharge gratuitement mon guide et découvre ma méthode des 5 ions !


Télécharge gratuitement mon guide pour


close

Apprendre à parler

NATUR'allemand

  • dot-circle-o
    Découvre ma méthode des 5 ions pour booster ton apprentissage
  • dot-circle-o
    Reçois régulièrement mes conseils pour mieux apprendre et parler l'allemand

En remplissant ce formulaire, tu acceptes de recevoir régulièrement mes derniers articles/vidéos par mail. Tu peux te désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en me contactant via le formulaire dédié.