6

Améliore ta prononciation de l’allemand grâce aux virelangues (Zungenbrecher)

Dans cet article, je vais te présenter une manière très amusante d’améliorer ta prononciation. Tu vas voir qu’il est vraiment possible d’apprendre l’allemand EN S’AMUSANT !!

Qu’est-ce qu’un virelangue ?

Le dictionnaire Le Larousse le définit ainsi : “un groupe de mots difficiles à articuler, assemblés dans un but ludique ou pour servir d’exercice d’élocution.

On retrouve ce style d’écriture également dans certains poèmes et en littérature, on s’appelle cela une allitération.

Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches et archi-sèches ?

Tu connais très certainement cette phrase et je suis sûre que tu t’es amusé(e) pendant des heures à la répéter avec tes amis dans la cour de récréation (rassure-moi, je suis pas la seule ?!)

Un virelangue est donc une phrase, plus ou moins longue, qui doit être dite le plus vite possible, répétée à loisir, jusqu’à ce que la langue fourche, vire, et que l’on dise des choses qui n’ont aucun sens, pour le plus grand plaisir de l’auditoire.

Dans un virelangue, les mots sont quasiment identiques, à quelques syllabes près et ils commencent souvent pas la même lettre. Cependant, les lettres suivantes varient et cela entraîne la confusion :

Fruits frais, fruits frits.

Fruits cuits, fruits crus.

L’effet positif est que, pour arriver à prononcer correctement cette phrase, tu es obligé(e) de t’entraîner, et du coup, tu progresses dans ta prononciation.

Apprendre l’allemand avec les virelangues ?

Bien évidemment, les virelangues existent également en allemand ! Il y en a même tout une flopée !

En allemand, un virelangue se dit “Zungenbrecher“, littéralement, un “casseur de langue” !

Ces “Zungenbrecher” sont très utiles dans l’apprentissage de l’allemand, puisqu’il te permettent de travailler ta prononciation, mais également d’élargir ton vocabulaire !

Quand tu découvres un virelangue allemand, tu peux l’aborder de deux manières différentes. Tu peux :

  1. soit mettre l’accent sur la COMPREHENSION : chercher dans un dictionnaire le sens des mots que tu ne connais pas, essayer de comprendre le sens global de la phrase, détailler les propositions pour accéder à une compréhension fine du virelangue.
  2. soit te concentrer sur la PRONONCIATION : t’efforcer de lire lentement le virelangue, repérer les difficultés de prononciation, avoir une prononciation la plus authentique possible, puis essayer progressivement d’accélérer le rythme de diction.

Ce sont deux approches complémentaires, mais j’avoue que j’ai un penchant pour la 2e solution : elle est plus ludique, moins scolaire, et te permettra réellement d’améliorer ta prononciation de l’allemand.

Voici maintenant quelques virelangues que j’ai sélectionnés pour toi, afin de te permettre de t’entraîner à bien prononcer l’allemand.

Je les ai classés par difficulté de prononciation (principale, car parfois il y a plusieurs sons à travailler).

Pour te faciliter l’étape “compréhension”, je t’ai proposé une traduction et quelques pistes pour élargir ton vocabulaire. A toi maintenant de travailler la prononciation !

Et surtout, amuse-toi !

APPRENDRE L'ALLEMAND TOUT EN S'AMUSANT !

Reçois gratuitement mon guide dans ta boîte de réception : tu y découvriras ma "méthode des 5 ions" pour booster ton apprentissage de l'allemand.

Tu recevras mes conseils directement dans votre boite mail chaque semaine. Et si cela ne te plait pas ? Pas de problème, tu peux te désinscrire en un clic !

N’hésite pas à m’envoyer une petite vidéo (sur ma page Facebook ou en me tagant sur Instagram : @apprendre.natur.allemand) une fois que tu arriveras bien à prononcer l’un de ces virelangues !

S’entraîner à bien prononcer le “z”

Es lagen zwei zischende Schlangen zwischen zwei spitzen Steinen und zischten dazwischen.

Deux serpents sifflants étaient couchés entre deux pierres pointues et sifflaient entre eux/elles.

On peut comprendre cette phrase de deux façons différentes : soit ce sont les serpents qui sifflent entre eux, soit les serpents sifflent entre elles (les pierres).

Zehn zahme Ziegen zogen zehn Zentner Zucker zum Zoo.

Dix chèvres dociles ont amené dix talents de sucre au zoo.

Zehn zahme Ziegen zogen um zehn nach Zehn zehn zapplige Ziegen zum Züricher Zoo.

Dix chèvres dociles ont amené à dix heures dix dix chèvres sur-excitées au zoo de Zürich.

On a ici deux adjectifs opposés : zahm (docile, calme, apprivoisé) et zappelig (excité, stressé, nerveux)

Zwischen zwei Zwetschgenbaumzweigen zwitschern zwei geschwätzige Schwalben.

Deux hirondelles bavardes bavardent entre deux branches d’un prunier.

der Zwetschgenbaumzweig : un bel exemple de mot “lego” dont je raffole tellement… Il est composé de :

  • die Zwetschge (la prune, la quetsche) dont je t’ai déjà parlé dans un autre article, plus culinaire…
  • der Baum (l’arbre)
  • der Zweig (la branche), au pluriel : die Zweigen

S’entraîner à bien prononcer le “s”, “sch”, “st”, “sp”

Ein sehr schwer sehr schnell zu sprechender Spruch ist ein Schnellsprechspruch.

Un diction difficile à dire rapidement est un diction très difficile à dire très vite.

Encore un super mot “lego” : der Schnellsprechspruch !

  • schnell (rapide, rapidement, vite)
  • sprechen (parler)
  • der Spruch (le dicton)

Bürsten mit schwarzen Borsten bürsten besser als Bürsten mit weißen Borsten.

Les brosses aux poils noirs brossent mieux que les brossent aux poils blancs.

  • die Borsten (les poils)
  • die Bürste (la brosse)
  • bürsten (brosser)

Eseln essen Nesseln nicht,
Nesseln essen Eseln nicht.

Les ânes ne mangent pas d’orties.

  • der Esel (l’âne)
  • die Nessel (l’ortie)

Schnecken erschrecken, wenn sie an Schnecken schlecken, weil zum Schrecken vieler Schnecken, Schnecken nicht schmecken.

Les escargots prennent peur quand ils lèchent des escargots, car au grand dam de beaucoup d’escargots, les escargots n’ont pas bon goût.

On voit bien ici le cas d’un virelangue ou les mots se ressemblent au vue de leurs premières lettres, mais la suite des lettres change et c’est ça qui complique tout…

  • die Schnecke (l’escargot)
  • erschrecken (prendre peur)
  • der Schreck (la peur, l’effroi)
  • (ab)schlecken (lécher)
  • schmecken (goûter, déguster) : es schmeckt mir (j’aime le goût)

Schneiders Schere schneidet scharf.

Les ciseaux du tailleur coupent net.

Scharf schneidet Schneiders Schere.

Les ciseaux du tailleur coupent net.

Il est intéressant ici de remarquer qu’en allemand on peut dire deux fois la même chose, mais en mettant les mots dans un autre ordre. Si tu observes bien, le verbe est toujours en DEUXIEME position, et non pas à la fin, comme le veux cette vieille croyance ancestrale…

Schneiders Schere” (les ciseaux du tailleur) est toujours le sujet (ils coupent très bien).

schneidet” (coupe, accordé au singulier, puisqu’en allemand, on dit “le ciseau)

scharf” (éguisé, tranchant, net)

S’entraîner à bien prononcer le “h”

Hans hackt Holz hinterm Hühnerhaus.
Hinterm Hühnerhaus hackt Hans Holz.

Hans coupe du bois derrière le poulailler. Derrière le poulailler, Hans coupe du bois.

Là encore, en allemand, le verbe est à la DEUXIEME position, comme dans toute proposition principale.

Hundert hurtige Hunde hetzen hinter hundert hurtigen Hasen her. Hinter hundert hurtigen Hasen hetzen hundert hurtige Hunde her.

Cent chiens pressés courent après cent lapins pressés. Derrière cent lapins pressés courent cent chiens pressés.

Encore quelques virelangues pour le plaisir…

Der deutsche Dampfer dampft durch die deutsche Donau.

Le bateau allemand à vapeur fume en traversant le Danube.

Je suis sûre que ce virelangue t’a fait penser à ce mot allemand réputé pour être “le plus long” : der Donaudampfschifffahrtsgesellschaftskapitänmützenknopf (le bouton du bonnet du capitaine de la société des bateaux à vapeur qui voguent sur le Danube)

Müssen Müllers beim Grüßen immer küssen?

Les meuniers doivent-ils toujours s’embrasser pour se dire bonjour ?

Die Katze tritt die Treppe krumm.

Le chat marche de travers sur l’escalier.

Es reiten drei Reiter um den Ararat herum.

Trois cavaliers font du cheval autour du mont Ararat.

Nachbars Hund heißt Kunterbunt. Kunterbunt heißt Nachbars Hund.

Le chien du voisin s’appelle “Kunterbunt” (multicolore).

Si cet exercice te plaît, alors n’hésite pas à consulter le site “Heilpädagogik” (pédagogie curative), qui propose une liste encore plus complète de virelangues.

Invalid shortcode parameters

Des “Zungenbrecher” illustrés

Il existe également un grand d’albums super mignons qui présentent des virelangues de manière illustrée et humoristique, un vrai régal ! Il n’y a plus qu’à s’entraîner à les prononcer !

Attention, reste bien concentré pour ne pas te “casser” la langue !

Der Flugplatzspatz nahm auf dem Flugblatt Platz

Le moineau du terrain d’aviation s’est posé sur le prospectus.

Blaukraut bleibt Blautkraut, Brautkleid bleibt Brautkleid.

Le chou rouge restera toujours du chou rouge et la robe de mariée reste une robe de mariée.

Le livre suivant existe également en version CD-Audio, idéal pour ajuster ta prononciation à celle de locuteurs natifs !

En tapant “Zugenbrecher” sur Amazon, tu trouveras encore une multitude d’autres livres et albums, particulièrement pour les enfants, mais c’est l’idéal pour un apprenant car les illustrations aident à la compréhension ! En voici quelques-uns :


Petite remarque sur les albums présentés dans cette page. Si tu cliques sur les images, tu arrives directement sur le site d’Amazon, à la page de vente du livre. Le lien est un “lien affilié“, c’est-à-dire que si tu choisis d’acheter un des livres que je t’ai présentés, je recevrai une petite récompense (un petit pourcentage) de la part d’Amazon. Pour toi, ça ne change rien, tu ne payeras pas plus cher, mais moi ça m’aidera à continuer de vous présenter des contenus de qualité gratuitement.

Voilà, je préfère te le dire en toute franchise.

Maintenant, tu n’es pas du tout obligé(e) de cliquer sur l’image ou le lien, ni d’acheter un de ces supers livres. Tu es libre ! Fühl dich frei!


Rhabarberbarbara – eine Quatschgeschichte

Et enfin, je ne peux m’empêcher de te partager cette excellente vidéo sur le gâteau à la rhubarbe de Barbara : hilarité garantie !!

  • der Quatsch (la plaisanterie)
  • à ne pas confondre avec “der Quark” (le fromage blanc)
  • die Geschichte (l’histoire)

Le texte de la vidéo

In einem kleinen Dorf da lebte einst ein Mädchen mit dem Namen Barbara.
Und Barbara war überall für ihren wunderbaren Rhabarberkuchen bekannt.
Deshalb nannte man sie auch Rhabarberbarbara.
Rhabarberbarbara merkte schnell, dass sie mit ihrem Kuchen Geld verdienen könnte und eröffnete eine Bar: Die Rhabarberbarbarabar.
Die Rhabarberbarbarabar lief gut und hatte schnell Stammkunden.
Und die drei bekanntesten unter ihnen, die drei Barbaren, kamen so oft in die Rhabarberbarbarabar um von Rhabarberbarbaras leckerem Rhabarberkuchen zu essen, dass man sie auch kurz die Rhabarberbarbarabarbarbaren nannte.
Die Rhabarberbarbarabarbarbaren hatten schöne Bärte.
Und wenn die Rhabarberbarbarabarbarbaren ihre Rhabarberbarbarabarbarbarenbärte pflegten wollten, gingen sie zum Barbier.
Der einzige Barbier, der einen solchen Rhabarberbarbarabarbarbarenbart bearbeiten konnte, hieß Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbier.
Der Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbier ging auch gern in die Rhabarberbarbarabar, um von Rhabarberbarbaras Rhabarberkuchen zu essen, zu dem er gerne ein Bier trank, das er dann feierlich das Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbierbier nannte.
Das Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbierbier konnte man nur in einer ganz bestimmten Bar kaufen.
Und die Verkäuferin des Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbierbiers hinter der Theke der Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbierbierbierbar hieß “Bärbel”.
Und so gingen die Rhabarberbarbarabarbarbaren zusammen mit dem Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbier und Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbierbierbierbarbärbel in die Rhabarberbarbarabar um von Rhabarberbarbaras leckerem Rhabarberkuchen zu essen und eine Flasche eisgekühltem Rhabarberbarbarabarbarbarenbartbarbierbiers anzustoßen. Prost!

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à me mettre un commentaire ! Je me réjouis de te lire !

bis bald !

Jeanne - Apprendre Natur'allemand
 

J'aime le Ritter Sport Schokolade, les SchniPoSa, et les drogueries allemandes. J'ai l'air d'une Allemande et je parle le Badisch, mais je suis bien Française ! Je partage ma passion pour la langue et la culture allemande, mon vécu et mon expertise en tant qu’enseignante, afin de VOUS permettre de parler natur'allemand : un allemand authentique, naturel, issu de la vie de tous les jours !

Click Here to Leave a Comment Below 6 comments