skip to Main Content

3 conseils pour améliorer sa prononciation de l’allemand

La prononciation de l’allemand fait souvent peur et paraît compliqué à grand nombre d’apprenants.

J’aimerais donc te livrer ici 3 conseils pour t’aider à améliorer ta prononciation et à être enfin à l’aise quand tu parles allemand.

Avant de te livrer les 3 clés qui vont booster ton allemand à l’oral et ta prononciation, j’aimerais t’aider à te décomplexer par rapport à l’allemand :

Entspann dich!

Pas de stress ! Détends-toi !

Souvent, les personnes qui veulent apprendre l’allemand se bloquent elles-mêmes par peur de mal faire ou de se tromper. Cela est sûrement en partie dû à notre système scolaire, qui pointe bien plus souvent sur les erreurs que les réussites.

Dans une conversation avec des Allemands, que ce soient des amis ou des inconnus à qui tu demandes ton chemin, l’essentiel reste de se faire comprendre, même si la prononciation n’est pas parfaite !

Alors détends-toi et arrête de stresser sur la prononciation car ce n’est certainement pas le plus important au début !

En plus, nous avons un avantage en tant que Français en Allemagne : les Allemands aiment bien notre accent français, qu’ils trouvent romantique, doux, mignon… Donc tu vois, pas la peine de stresser pour cet accent qui va peut-être te permettre de faire de belles rencontres ! 😉

Et puis, même les Allemands entre eux ne sont pas toujours d’accord sur la prononciation, puisque selon les régions et les dialectes, ils
prononcent eux-mêmes aussi différemment certains mots !

Encore une fois : pas de stress !

Une fois ceci étant mis à plat, j’en viens donc maintenant à mes 3 conseils pour améliorer ta prononciation. Pourquoi ? Parce que même si notre accent est mignon, on va pas non plus faire un culte de la médiocrité ! La vie, c’est fait pour apprendre, et on apprend le mieux de nos erreurs. Encore faut-il les repérer et y remédier !

 

1. (ZU)HÖREN

  • Ich höre etwas : j’écoute quelque chose
  • Ich höre dir zu : je t’écoute

Le premier conseil que je peux te donner, c’est d’écouter un maximum de choses en allemand, et le plus régulièrement possible. Si cela n’est pas du tout une habitude pour toi, alors commence par 5 minutes par jour.

Tu peux écouter :

Pour bien mettre à profit ton immersion en allemand, il est important de :

  • s’imprégner des structures de phrases, en les laissant “trotter” dans ta tête
  • de t’efforcer de reproduire sons et de “recopier” la prononciation que tu entends

2. DENKEN

  • Ich denke an dich : je pense à toi

1/ Efforce-toi de repenser à ces structures de phrase que tu as entendues dans une chanson, un film, un dialogue…

2/ Essaie d’identifier les difficultés pour y remédier. Voici quelques difficultés que rencontrent souvent les débutants en allemand. Je te les explique en vidéo et tu peux t’entraîner avec moi pour mieux les prononcer :

Dans mon article sur l’alphabet allemand et la prononciation des lettres en allemand, tu trouveras également une fiche pratique sur la prononciation qui t’aidera à bien savoir prononcer les lettres et les mots.

3/ Redis-toi ces phrases tout au long de la journée, afin qu’elles trottent dans ta tête comme une mélodie. En allemand, on appelle cela un “Ohrwurm” :

  • der Wurm : le ver de terre
  • das Ohr : l’oreille
  • der Ohrwurm : le ver d’oreille

En tant que musicienne, je suis très sensible à la musique et je suis sûre que cela m’a beaucoup aidée pour améliorer ma prononciation de l’allemand.

Je tiens à rappeler ici que je suis Française, j’ai grandi en France dans une famille 100% francophone. Malgré près de 10 ans d’allemand à l’école, je parlais toujours avec mon “super accent français” lorsque je suis arrivée en Allemagne en 2001. Et pourtant, au bout de quelques mois, les gens me prenaient pour une Allemande ! Comme quoi, tout est possible !

Si tu veux en savoir plus sur comment j’ai appris l’allemand, tu peux lire cet article que j’ai écrit à ce sujet.

Les phrases que tu as écoutées et qui vont s’imprégner dans ta tête vont pouvoir sortir de manière beaucoup plus naturelle dans une conversation. Et en plus, tu sauras les dire avec la bonne prononciation !

CADEAU ! Télécharge ta fiche pratique pour apprendre à bien prononcer l’allemand !

3. SPRECHEN

  • Ich spreche : je parle.
  • Ich spreche Deutsch : je parle allemand.
  • Ich spreche mit dir : je parle avec toi.
  • Ich spreche von meiner Mutter : je parle de ma maman.

Ecouter l’allemand et repenser aux structures de phrases que tu as apprises, c’est bien ! Mais c’est encore mieux si tu passes à l’oral !

Je t’encourage vraiment à OSER PARLER !

N’aie pas peur de te tromper, ose te lancer et tu verras que tu vas progresser !

Je suis de nature timide. A l’école maternelle, la maîtresse me tirait les cheveux parce qu’elle me trouvait trop “introvertie”…

Au fil des années, il s’est avéré que j’étais quand même assez bavarde, une fois que j’étais à l’aise avec les gens… Souvent mes frères et sœur en avaient assez de m’entendre parler et me le faisaient bien comprendre !

Mais une fois arrivée en Allemagne, plus rien ne m’arrêtait ! J’ai décidé qu’il fallait que je parle un maximum si je voulais progresser, et tant pis si cela impliquait de me tromper ou d’avoir l’air ridicule.

En fait, je me suis même rendue compte que les Allemands appréciaient cette franchise, cette candeur peut-être, et étaient toujours ravis de corriger mes erreurs ou de m’apprendre de nouvelles choses.

Je ne peux donc que t’encourager à OSER PARLER !! Tu verras, tu ne le regretteras pas !

Tu veux recevoir gratuitement une fiche pratique sur la prononciation des lettres de l’alphabet allemand ?Clique sur l’image pour la télécharger

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top